CULTUREPortrait & BiographieSport

Richard Gasquet, portrait & biographie

By 30 août 2015 Pas de commentaire
Richard Gasquet

Dans le tennis d’aujourd’hui, il y a des machines, Djokovic, Federer, Murray, Nadal, bien qu’en légère perdition ces derniers-temps, mais il y a un peu plus bas au classement, des hommes, des vrais, et c’est le cas notamment de Richard Gasquet.
S’il est raillé par les faux fans de tennis à cause de son manque de victoires face aux gros du circuit, les vrais le savent, Richie dispose d’une technique rare et d’un revers incroyablement esthétique. Portrait d’un homme qui maîtrise la petite balle jaune.

Richard Gasquet, l’enfant Star

Le petit Gasquet est né le 19 juin 1986 dans la charmante ville de Béziers, particulièrement connue pour tous les jeux de mots que l’on peut faire avec. Il lui aura fallu très peu de temps pour attirer la lumière car, dès 1995, des articles et reportages lui sont consacrés. Alors qu’il n’a que 9 ans, les journalistes font déjà son éloge et nous le présentent comme l’avenir du tennis bleu blanc rouge. Alors que certains sont au primaire en train de jouer aux Pogs et aux cartes Dragon Ball Z, lui écrase tous ses adversaires sur les courts de tennis. Il est déjà classé 15/4, un vrai classement de bonhomme pour un si jeune joueur.

En janvier 1999, il remporte à 12 ans le tournoi des « Petits As » à Tarbes, tournoi qui a lancé la carrière de quelques champions : Chang 1986, Ferrero 1994, Paul-Henri Mathieu 1996 et Nadal en 2000, quand même ! D’ailleurs, petit fun fact, avant de s’octroyer le trophée en 99, Richard a battu Rafael en demi-finale, 7-6, 3-6, 6-4. Comme le dit si bien MC Solaar, les temps changent.

Bref, alors que la puberté arrive, petit Richard fait l’unanimité et l’espoir de toute la patrie repose alors sur lui.

Richard Gasquet

Les Premières Victoires de Richard Gasquet

Richie, comme le surnomment ses plus fervents supporters, devient champion du monde junior en 2002, année où il remporte les tournois jeuness de Roland Garros et de l’US Open ! Cette même année, il remporte son premier match sur le circuit ATP alors qu’il n’a pas encore 16 ans… Cette même année, l’Equipe de France de foot, championne du monde en titre se ridiculise en Corée du Sud et au Japon avec une élimination précoce au 1er tour de la Coupe du Monde suite à 3 matches sans marquer le moindre but face aux grands Sénégal, Uruguay et Danemark…

Bref, on n’est pas là pour parler de losers. A cette époque Richard Gasquet ne connait pas vraiment ce mot.

Lui le jeune dont tout le monde a peur coupe ses premières têtes. En 2005, c’est l’heure du 1er exploit. Alors 101ème mondial, il se permet le luxe d’éliminer Roger Federer (déjà numéro 1 mondial) à Monte Carlo. Il remporte par la suite son 1er tournoi, sur gazon à Nottingham, le jour même de ses 19 ans. Beau cadeau pour l’adolescent. Il termine l’année à la 16ème place. On se dit alors que l’avenir lui appartient !

Richard Gasquet & Raphael Nadal

Richard, cocaïne, sale histoire

S’il reste sur la même lignée en 2007, il accomplit une magnifique saison 2008 qui lui permettra de terminer à la 8ème place. Cela s’explique notamment par une demi-finale à Wimbledon et une autre au Master de Paris.

Si tout a l’air de rouler pour le Biterrois, tout se complique pour lui en mai 2009 : alerte, notre Richard Gasquet national est contrôlé positif à la cocaïne. Que voulez-vous, privé de jeunesse il se retrouve à Miami, va bientôt fêter ses 21 ans, il est riche, beau, Français, et les filles lui tournent autour. Pas les filles que vous croisez en soirée, un autre type de filles si vous voyez ce que je veux dire. Bref, le garçon fait la fête et tente des expériences (même si la version officielle veut que cela soit accidentel dû à un baiser lors d’une soirée en boîte de nuit ou alors à l’absorption involontaire dans un verre en contenant…). Nous ne lui jetterons pas la pierre, mais malheureusement l’ATP si ! Boum, Richard Gasquet est suspendu 2 mois et demi !

Richard Gasquet aime la fête

Richard Gasquet, l’éternel espoir

Dur de se relever de tels déboires. Plus tôt encensé, Richard Gasquet est désormais critiqué par la presse française. Et comme c’est un type chanceux, il effectue son retour de suspension sur le terrain de New-York, pour l’US Open, où le tirage au sort lui offre son collègue Nadal dès le 1er tour… Résultat, lourde défaite 6-2, 6-2, 6-3.

Depuis, Richard enchaine les hauts et les bas.
D’un côté, il est quasiment incapable d’être performant face aux ténors comme en témoignent les stats suivantes :

  • 0 victoire face à Nadal en 13 confrontations
  • 1 seule victoire face à Djoko en également 13 confrontations
  • 2 face à Maître Roger en 16 oppositions

De l’autre côté, Richie a tout de même remporté la bagatelle de 12 titres ATP depuis 2005, pas négligeable. Il est 2e au classement des titres remportés par les joueurs français sur le circuit, derrière Noah (23), ex-aequo avec Simon et devant Tsonga et Forget (11).

Il a également obtenu la médaille de bronze en double aux JO de Londres en 2015, aux côtés de Julien Benneteau.

Vous noterez l’incroyable coup de Richard pour remporter le 1er set et aussi son magnifique accent anglais. Pas de moquerie, l’accent frenchy c’est sexy, les vrais le savent.

Comme ses compères mousquetaires (Tsonga, Monfils, Simon) Richard n’a jamais vraiment répondu à toutes les attentes placées en lui depuis sa tendre enfance. Les tophées en Masters, en Grand Chelem et en Coupe Davis se font toujours attendre…

Mais qui sait, peut-être que l’arrivée de la trentaine va offrir une seconde carrière au Biterrois…

Richard Gasquet

Richard Gasquet, Le droit d’y croire ?

Vous vous dites sûrement que je suis fou mais si l’on analyse de plus près les récents résultats de Gasquet, on peut y croire !

A Roland-Garros, il atteint les 1/8e de finale et est sorti par le numéro 1 mondial, Djokovic qui détruit ses adversaires les uns après les autres.

Sur le gazon de Wimbledon, Richard est énorme et se hisse jusqu’au dernier carré, en compagnie du gratin Djokovic, Federer, Murray. Si une fois de plus Djoko est son bourreau en 3 sets, il montre à tous la qualité de son mental lors du ¼ de final mémorable face à Stan Wawrinka. Tout le monde le sait, les Français ne sont pas réputés pour leur mental au tennis. Souvent critiqué sur cet aspect Richard répond de la meilleure sorte en disposant du vainqueur de Roland-Garros en 5 sets, 11-9 dans la dernière manche. Il était qui plus est mené 2 sets à 1 dans cette partie.

L’US Open arrive et le chouchou des Français, ou au moins le mien, aborde le tournoi sereinement.

Il sera tête de série, comme à son habitude et pourquoi ne pas réaliser un exploit cette année. Après tout, cela ne fait qu’une dizaine d’années qu’on espère ça. Il suffit juste que Djokovic, Federer, Murray voire Nadal soient éliminés par des outsiders et Richie fera le reste. Plus sérieusement, le tirage lui est plutôt favorable car son 1er gros obstacle devrait être en ¼ et se nommer Roger. Pas facile certes, mais plus abordable que Djokovic contre qui il n’arrive vraiment pas à trouver la clé.

Richard Gasquet

Vous l’aurez compris, Richard Gasquet c’est un homme, un vrai. On parle de lui depuis 20 ans et il ne laisse pas indifférent. Il y a ceux qui se moquent car pour eux il n’est qu’un éternel loser, et il y a les vrais, comme moi, qui continuent à rêver de gloire pour lui. La maturité arrive, il enchaine les résultats positifs et a même failli battre Murray il y a quelques semaines. Et puis avec ce revers à une main, comment ne pas encenser Richie !?

Commentaires