Les meilleurs films de gangsters

Les meilleurs films de gangsters pour les hommes, les vrais

« Autant que je me souvienne, j’ai toujours rêvé d’être gangster », si cette phrase signée Henry Hill dans les Affranchis ne te dit rien, alors tu peux arrêter tout de suite de lire cet article et retourner chiller sur Facebook. Place au top 10 des meilleurs films de gangsters.

 

10 des meilleurs films de gangsters

Le Parrain 1 (1972)

Le meilleur des films de gangsters et de loin, un casting de malade (Marlon Brando, Al Pacino), des répliques cultes (“Leave the gun, take the canolli”), une bande-son qui colle parfaitement au film (si si tu connais forcément) : Coppola a réussi le mélange parfait. Pour résumer, c’est l’histoire de la famille Corleone qui  dirigeait la pègre New Yorkaise avec 4 autres familles dans les années 40 grâce à des activités fraudeuses mais sans se lancer dans le trafic de drogue. La question de se lancer dans ce trafic juteux se posera vite lorsque le parrain Vito Corleone sera victime d’un attentat ciblé d’une des autres familles.

 

LA scène culte : la scène de la tête de cheval

 

Le Parrain 2 (1974)

Tu pensais avoir atteint le summum avec le parrain 1 et bien détrompe-toi malheureux ! Pour l’une des rares fois au cinéma, une suite sera d’un niveau égal au 1er volet de sa série. Pour preuve, le film obtiendra l’oscar du meilleur film comme son prédécesseur 2 ans plus tôt. Là encore, un gros casting avec la présence de Robert de Niro qui jouera Vito Corleone jeune, dans les parties flashback du film (la moitié du film en fait) et Al Pacino présent dans son nouveau rôle de Parrain de la famille Corleone. Ce film marque un véritable tournant dans la trilogie avec l’une des scènes les plus cultes du cinéma.

 

LA scène culte : (Spoiler) Quand ******** décide de faire tuer son *******

Scarface (1983)

« Même quand je mens c’est vrai »

« J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde »

« Cette ville, c’est comme une grosse chatte qui attend de se faire fourrer »

« – Qu’est ce qui te revient à toi Tony ?

– Le monde, Chico et tout ce qu’il y a dedans »

Film référence parmi les films de gangsters qui aura marqué toute une génération de rappeurs (Rohff, Stomy Bugsy, PNL ou encore le rappeur Scarface du groupe Geto Boys qui choisira son pseudo en référence à ce film), si tu veux savoir c’est quoi un homme, un vrai, intéresse toi à Tony Montana, cet immigré Cubain qui devient multimillionnaire grâce au trafic de cocaïne dans le Miami des années 80.

 

LA scène culte : la scène de la tronçonneuse

 

 

Il était une fois en Amérique (1984)

Film de 3h40, un peu long on te l’accorde mais que tu dois avoir vu au moins une fois dans ta vie. L’affiche te parle forcément avec le pont de Manhattan en fond. Véritable fresque du gangstérisme signée Sergio Leone (qui n’a pas fait que des westerns), on suit quasiment la vie entière de Noodles (joué par Robert de Niro) et de sa bande depuis leur début dans les années 1920, leur ascension dans les années 30, leur retraite forcée avec la fin de la prohibition, leur chute et les regrets liés à cette vie de voyou.

LA scène culte du film : L’échange de diamants

 

Les Affranchis (1990)

Si tu dois retenir un film dans la filmographie monstrueuse du maitre Scorsese, c’est bien celui-là ! Ce film retrace la vie de Henry Hill, fils d’immigrés irlandais depuis son enfance, la façon dont il a intégré le milieu et su se faire respecter et forcément jusqu’à sa chute. Pour épauler Ray Liotta dans son meilleur rôle, on trouve tout simplement Robert de Niro et Joe Pesci impeccables dans leur rôle de Jimmy Conway et Tommy DeVito. Violence, casse, sang, drogue, règlement de comptes, pots-de-vin, braquage : un cocktail parfait pour l’un des meilleurs films de gangsters.

 

LA scène culte : le plan séquence dans le restaurant

 

L’impasse (1993)

On retrouve le duo Al Pacino-Brian de Palma 10 ans après Scarface. Cette fois, pas de cocaïne, de Little Havana ou de tronçonneuse, le film met en avant Carlito Brigante qui veut se ranger dans le droit chemin après 5 années de prison. Mais il s’en passe des choses en 5 ans surtout quand ton avocat (en la personne de Sean Penn) est bien parti en couilles et est devenu un gangster à son tour…en vrai une fois que t’as vu ce film, tu réalises que l’impasse c’est du niveau de Scarface, voire mieux !

 

LA scène culte : la course-poursuite dans Grand Central

 

Heat (1995)

Le plus grand film de braquage de tous les temps ! L’action se situe à Los Angeles avec d’un côté Robert de Niro et son équipe de braqueurs de haut niveau et de l’autre Al Pacino, lieutenant  de police qui souhaite faire tomber cette équipe de braqueurs. Réalisé par Michael Mann (à ne pas confondre avec ce gros lardon de Michael Moore), ce long-métrage est l’un des plus grands face-à-face de l’histoire avec les 2 monstres sacrés du film de gangsters.

 

LA scène culte : le 1er face-à-face au resto où les 2 personnages s’évitent du regard pendant tout le repas

 

Snatch (2000)

Changement de décor, on se situe maintenant à Londres. En résumé : des personnages charismatiques (Tête de brique, Francky 4 doigts, Boris le Hachoir, Tony Dent de Plomb, Mickey le gitan), des dialogues cultes, des gitans roublards (qui ne se contentent pas de piller des parcmètres), des combats de boxe clandestins, un diamant de 84 carats, des braqueurs ratés et le tout en 1h40. C’est bon t’as trouvé de quoi occuper ton prochain dimanche après-midi. Clairement l’un des meilleurs films de gangsters à l’anglaise.

 

LA scène culte : tout le film en fait, du coup best of

Les Infiltrés (2006)

Encore un film du grand Scorsese qui cette fois traite de la mafia Irlandaise. On retrouve ici le nouveau poulain de Scorsese aka Leonardo Di Caprio qui va infiltrer la mafia Irlandaise, dont le parrain est joué par le non moins talentueux Jack Nicholson. A l’inverse, Matt Damon (qui pour une fois n’est pas perdu sur une planète lointaine ou au fin fond de la Normandie…) va lui infiltrer la police de Boston. Gros face-à-face en perspective quand chacun des camps saura qu’une taupe a intégré son équipe… A noter que ce film est un remake du non moins excellent film Hong-Kongais Infernal Affairs.

 

LA scène culte : la scène gênante dans le cinéma porno

 

The Town (2010)

Forcément, le 2ème meilleur film de braquage après Heat, réalisé par Ben Affleck qui joue également le rôle majeur dans le film. On suit ici les petites affaires d’une bande de potes qui s’envoient des braquages de banque afin d’occuper leur quotidien dans Charlestown, une petite bourgade de Boston réputée pour être la capitale du braquage. Ce film met en avant l’amitié dans un milieu aussi dur que celui-là et jusqu’où tu es prêt à aller pour tes potes…

 

LA scène culte : Le braquage avec des déguisements de bonne sœur

 

Commentaires