SKINKIN – Test et avis

On a tous dans notre poche un magnifique smartphone, qui coûte les yeux de la tête, et dont on redoute plus que tout une chute malencontreuse. Il y a assez peu de solutions à la maladresse. Par contre, il existe des coques de téléphone, et l’on a testé pour toi l’une des coques de SKINKIN, ainsi qu’un sticker pour décorer et rendre ton Macbook unique.

La marque SKINKIN

On le répète à l’envie : chez Kool Stuff, on aime les marques qui font du made in France, et on s’évertue à donner un peu de visibilité à de jeunes entrepreneurs locaux. SKINKIN, c’est donc une marque bleu blanc rouge, qui produit des protections pour smartphones, et de quoi customiser la plastique, certes avantageuse, mais commune, des iPad et Macbook, et les vends sur internet.

Le site de SKINKIN

Le site internet de SKINKIN est très ergonomique et intuitif. On sélectionne le type d’accessoire qui nous intéresse (coque, skin, ou protection d’écran), le type de device (smartphone, iPad, Macbook), le modèle recherché (pour le moment, c’est de l’iPhone ou du Samsung), puis on se retrouve devant des centaines de coques et de skins.

Il est aussi possible de les trier par catégorie (cinéma, photographie, pop-art, etc.), ou bien encore par artiste. Car oui, SKINKIN bosse avec de vrais créatifs (non, ce ne sont pas des motifs volés sur Google image), qui touchent une com’ sur chaque vente. C’est notre méconnue Ministre de la culture qui est contente.

Le choix

Il y en a pour tous les goûts : du graphique, de l’art, de la pop-culture, du cinéma, etc. Nous, on a opté pour une coque iPhone 6S Plus, à l’effigie de notre idole et maître à penser, j’ai nommé le Big Lebowski, pour le clin d’oeil. Elle n’est pas des plus raffinées, mais le dessin est cool, et ça nous faisait marrer. L’idée était surtout de voir comme la coque rendait en pratique.

Skinkin - Test & Avis

Voici une petite sélection personnelle de coques qui nous ont plu, pour vous donner une idée.
Skinkin - Test & Avis Skinkin - Test & Avis

Il faut savoir aussi que SKINKIN propose même de créer sois-même la coque de son rêve, si jamais tu ne trouvais pas ton bonheur dans leur longue sélection.

La coque en action

La protection s’enfile facilement, et on peut supposer que ce serait le cas avec n’importe quel modèle de smartphone. Une fois en place, elle ne bouge plus, et semble protéger convenablement le dos et les bords du téléphone. Je ne suis pas de ceux qui font tomber leur iPhone tout le temps, ou qui le laissent négligemment dans une poche de jean, collé-serré avec un trousseau de clés, il est donc difficile de tester la résistance de la coque. Et pour être tout à fait honnête, je ne m’impliquerai pas autant que Bernard De La Villadière dans mon test, j’ai aucune envie de lâcher mon smartphone à 1m du sol pour tester la résistance de la coque. Mais elle tient bien en place, et il y a peu de doutes qu’elle protégera le téléphone des rayures, et que comme n’importe quelle autre coque, elle saura réduire les chances de mortalité de ton téléphone le jour J.

Autre plus : le touché, doux, est très agréable, et la coque donne une impression de robustesse, rajoutant un peu de poids bienvenu à nos téléphones devenus trop légers (le mien me saute parfois des mains tellement il est léger).

Elle fait donc bien le taff.

Le sticker SKINKIN

Il n’est pas facile de trouver de quoi personnaliser un Macbook à bas prix. Or, a priori, tous tes potes dignes de ce nom doivent être équipés des ordis Apple gris brossé.

On a donc décidé de profiter que SKINKIN propose des skins sympas pour voir ce que ça pouvait donner, et rendre notre Macbook encore plus spécial.

Cette fois-ci, on a fait dans la sobriété, avec le modèle Black Stones, une sorte de vitrail noir.

Skinkin - Test & Avis

Le skin se présente comme un grand autocollant, fait d’un “papier” relativement épais. On décolle donc la partie du dessous, pour ne garder que celle qui colle, avec le motif.

C’est après que cela devient compliqué puisqu’il faut réussir, sans trembler, à bien poser l’autocollant sur le Macbook.

Ma tactique, ça a été de me concentrer sur un coin de l’ordi, pour bien caler correctement deux côtés. Et normalement, le reste doit suivre, et être aussi bien placé.

Pour finaliser, j’ai marouflé (oui, on a tous un jour regardé Valérie Damido bricoler…) en utilisant une grande règle, afin de poser délicatement le reste de l’autocollant tout en évitant que des bulles d’air se forment sous le papier.

Je dois bien l’admettre, j’ai bien failli lâcher l’affaire. Mais j’ai tenu bon, et avec un peu de persévérance, j’ai réussi à placer le skin presque parfaitement. Heureusement que le papier est de qualité, et que la colle n’est pas trop forte, ça permet de faire plusieurs essais sans déchirer l’autocollant, et de le retirer quand on veut, sans que notre bel ordi soit couvert de colle.

Skinkin - Test & Avis

Admire-moi ça, c’est plutôt classe hein ? En tout cas, j’ai déjà reçu pas mal de compliments, ce qui n’est jamais désagréable. 

Ici aussi, il y a beaucoup de choix. D’ailleurs, les stockers sont aussi dispos pour les smartphones et les iPads, de quoi diversifier un peu la customisation de ton matos.

Les prix SKINKIN

Cerise sur le gâteau, le prix. Plutôt que de payer 30€ pour un logo sur une coque quelconque, ou 2€ pour une coque fabriquée en Chine qui prendra feu spontanément à la première occasion, offre-toi une coque SKINKIN à 19,90€, ou un sticker Macbook à 18,90€. C’est tout à fait honnête, vue la qualité des produits, d’autant que SKINKIN fait bosser des Français, et rémunère des artistes. C’est du commerce responsable, ou je ne m’y connais pas!

 

JE COMMANDE MA COQUE ET MON STICKER

Commentaires