Les meilleurs films de 2016 pour les hommes, les vrais

En regardant dans le rétro, on s’est demandé quels étaient les meilleurs films de 2016 ? On a surtout trouvé un paquet de films avec Omar Sy mais, Dieu soit loué, il y a aussi eu quelques bons films en 2016. Chez Kool Stuff, on a décidé de faire le bilan pour la postérité de cette année car il y a bien au moins 1 film qui mérite d’être retenu dans cette liste.

 

Top 10 des meilleurs films de 2016

Deadpool

 

Dans les adaptations de Comics, on ne retiendra ni Batman vs Superman ni Captain America : Civil War. Deadpool a lui le mérite d’être beaucoup plus rafraîchissant car il est le symbole de l’anti-héros. On découvre aussi un nouveau héros avec ses spécificités et son histoire assez méconnue. Et en plus, le film a relancé Ryan Reynolds avec un rôle qui semble plus lui correspondre après avoir incarné “Green Lantern”.

Et sinon, en 2016, on a aussi un classement des meilleurs films de super héros.

 

Les 8 salopards

Difficile de ne pas évoquer un film de Quentin Tarantino quand il en sort un. Alors que le scénario des 8 salopards avait leaké avant qu’il ne se tourne, Tarantino a quand même souhaité le réaliser. Un huis-clos entre salopards au milieu de nulle part qui finit en boucherie. Des règlements de compte de bonhomme, une tension qui ne retombe jamais en font un des meilleurs films de 2016.

 

Ave, Cesar !

Un peu comme un film de Tarantino,  un film des frères Coen devient rapidement un classique. Ave, César !, bien que loin d’être le meilleur film des frères Coen, se révèle être un bon film. Un gros casting avec une histoire rocambolesque d’enlèvement dans le Hollywood des années 50 permettent au film d’avoir une touche unique.

 

Comancheria

Un film starring Jeff Bridges A.K.A The Dude est forcément attendu chez Kool Stuff. Un bon polar ou Jeff Bridges en Texas Rangers se lance à la poursuite de 2 frères braqueurs. Un film qui mixe Western, polar et film de braquage. Un bon combo à retenir pour 2016.

 

The Nice Guys

Une comédie américaine avec 2 grosses stars à savoir Russell Crowe et Ryan Gosling. Une comédie américaine dans le Los Angeles des années 70 où se mélange détective privée, police meutre et actrice porno. Tout s’entremêle pour une bonne comédie même si ça ne vaut pas une comédie de Will Ferrell.

IP Man 3

Après Ip Man en 2008 et Ip Man 2 en 2010, Ip Man 3 arrive en 2016. Pour être tout à fait franc, il sort en décembre 2015 à Hong Kong mais disons que son arrivée à l’international date de 2016. Ip Man 3 reprend la suite de la vie du grand maître des Arts Martiaux. Cette fois c’est en 1959. Quand Ip Man rencontre Bruce Lee pour le former et surtout l’incroyable Mike Tyson. Une baston légendaire entre le maître du Wing Chun et le boxeur poids lourd. A voir.

Et sinon, en 2016, on a aussi un classement des meilleurs films d’arts martiaux.

L’Odyssée

La vie de l’incroyable Badass Jean-Yves Cousteau. Un biopic de plus certes mais un biopic qui nous permet de découvrir un personnage méconnu des plus jeunes générations (Cousteau étant mort en 1997). Des images incroyables des océans et un gros casting (Lambert Wilson, Pierre Niney et Audrey Tautou) en font un des meilleurs films de 2016.

Le dernier train pour Busan

Un énième film de zombie, certes, mais cette fois il est Coréen. Projeté à Cannes en mai 2016, il a fait son effet. Un bon thriller sauce coréenne qui prouve à tout le monde que la Corée sait fait dans le gore.

La Loi de la jungle 

Un film français qui ne tombe ni dans l’écueil de la comédie grotesque ou du psychodrame sociologique. Ca fait du bien. Vincent Macaigne, héros et victime du film, se retrouve à partir en Guyane pour superviser la construction de la 1ère piste de ski “indoor” d’Amérique du Sud. Absurde. On se retrouve dans les non-sens portés par les politiques en Métropole et locaux. Une version administrative d’OSS 117.

The Neon Demon

Le film de Nicolas Winding Refn, aussi connu pour son film culte Drive, est un évènement en soi. Cette fois, il part dans l’univers impitoyable du mannequinat. Amour, Gloire & Beauté, donc. Le film est surtout à retenir pour Elle Fanning et l’univers visuel incroyable du film.

Commentaires